Catégorie dans Recherche

Vitamin D et maladie de Crohn chez l’enfant : étude pilote

La maladie de Crohn est une affection inflammatoire chronique touchant tous les segments du tube digestif de la bouche à l’anus. Cette affection est marquée par le risque de poussées dont l’évolution est imprévisible et non corrélée à la présentation clinique initiale. Près de 25% des sujets atteints de la maladie de Crohn sont en âge pédiatrique. De multiples données plaident pour une augmentation de l’incidence de la maladie de Crohn pédiatrique.

Les facteurs lies à l’environnement pourraient expliquer cette augmentation d’incidence. Parmi ceux ci l’exposition solaire et la carence en vitamine D a été soulevée.

La vitamine D, en dehors de son action sur le métabolisme phosphocalcique, exerce un rôle anti-inflammatoire. Des études in vivo et in vitro ont démontré le rôle de la vitamine D dans la suppression de la réponse immunitaire T.

L’effet biologique de doses élevées de vitamine D administrées par voie orale n’a à ce jour pas été étudié chez l’enfant atteint de maladie de Crohn. Chez ces patients,  l’absorption de la vitamine D et la biodisponibilité pourraient être altérés en lien avec les lésions muqueuses observées dans la maladie.

Ainsi l’objectif de cette étude pilote sera d’évaluer de façon prospective, dans un échantillon de patients pédiatriques atteints de MC en poussée ou en rémission, la biodisponibilité et l’effet immunomodulateur de la vitamine D après son administration orale à des doses élevées.

Début de l’étude : Novembre 2012

http://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT01692808


1 2 3 4 5 6